Menu

La PNL comment ça fonctionne ?

0 Comment


Née dans les années 70, la programmation neuro-linguistique est une formation qui aide un individu à développer son potentiel à travers des exercices. C’est aussi un outil de communication qui fait utiliser les neurones, les émotions, le langage et l’automatisme. La PNL est utilisée dans de nombreux domaines notamment en entreprise, dans l’univers du sport en pour le développement personnel.

Programmation neuro-linguistique : quel est son fonctionnement ?

Se basant sur une méthode thérapeutique qui ne dure que brièvement, la PNL aide à la résolution des problématiques qui peuvent se produire à un certain moment de la vie. Il pourrait s’agit par exemple d’une rupture amoureuse, d’une crise identitaire ou encore de la préparation d’examen. La PNL est aussi sollicitée pour venir à bout de certains échecs répétés. En principe, la formation PNL ne doit pas dépasser deux ans. Un bon coach PNL doit donc être en mesure d’identifier les objectifs que son patient à atteindre. Il va aussi choisir le mode de communication qui va permettre une meilleure mobilisation des connaissances. En utilisant le principe de la modélisation, le formateur va aussi mettre en avant les ressources inconscientes de son patient qui ne sont pas encore exploitées.

Plus de 50% du temps de formation PNL est dédié aux exercices comme l’ancrage PNL par exemple. Il s’agit d’une méthode qui permet une meilleure gestion de stress. La technique consiste à associer émotion positive et stimulus physique. En mobilisant ce dernier lors des moments difficiles, le patient ressentira une certaine sensation de soulagement. Un autre exercice à faire consiste aussi à s’intéresser davantage à son interlocuteur afin de bien observer ses diverses caractéristiques. On part alors du principe de l’effet miroir, très important pour créer des relations cordiales et parfois même amicales.

Il existe aussi la thérapie de la dissociation qui vise à aider une personne à changer de point de vue face à une situation douloureuse qui s’est produite dans son passé. A cet effet, le formateur va faire en sorte que le patient revive cette mauvaise expérience mais cette fois-ci en sa présence afin de le rassurer. Il y a aussi le travail sur les processus internes qui visent à écarter les événements douloureux en incitant le patient à réduire les pensées négatives ou qui peuvent le dévaloriser. Le travail sur le passé permet en fait de débloquer certaines situations du présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *